Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

LE SOLEIL S’ÉTEINT

Je suis fatigué.

Lasse de ces maux inutiles,

Exténué de ces remords interminables.

Je m’abandonne à la folie,

Je m’abandonne aux ténèbres.

J’abandonne mon éclat.

Car pour être vivant, Il faut être déjà mort.

 – Jigokudô, le soleil s’éteint.

Oeuvre protégée par le code du commerce article L.111-1 et L.123-1

Ainsi que par l’organisme MaPreuve.com